Pour de nombreuses personnes, la mer et l’océan sont des mots synonymes. Pourtant, ces deux noms cachent de grandes différences que les profanes ne peuvent pas toujours saisir. Pour lever le voile sur ce sujet, notre article fait le point des différences entre ces deux plus grandes étendues d’eau de la terre.

Mer et océan : tout commence par une différence conventionnelle.

La différence entre la mer et l’océan est née d’une convention. Et c’est bien après que les recherches scientifiques ont pu établir les différences entre ces deux plus vastes étendues d’eau de la terre.

L’océan

Le nom « océan » dérivé du grec « Ôkeanos » est officiellement apparu dans les écrits vers la fin du 19e siècle après l’aventure de Magellan dans les eaux de l’océan Pacifique qu’il a d’ailleurs nommé ainsi par temps calme. Il faut noter qu’« Ôkeanos » est le nom d’une divinité marine qui signifie : l’eau qui entoure le disque. Le disque ici est la surface de la terre. C’est de cette convention que l’océan est défini comme une vaste étendue d’eau salée longée par des continents.

La mer

Le mot « mer » est issu du mot latin « mare et maris ». Selon les océanographes et les scientifiques, il existe deux sortes de mer que sont :

  • Les mers bordières qui sont de grandes étendues d’eau qui contournent les océans et qui sont fermées par les péninsules, les hauts-fonds et les îles ;
  • Les mers annexes sont encerclées par des terres émergées et communiquent directement avec l’océan par le biais d’un détroit.

L’eau de mer est plus salée que celle de l’océan

Ne comptez pas sur vos papilles gustatives pour vous en convaincre. Il vous sera difficile de détecter la différence en concentration en sel par le seul pouvoir du goût. Il faudra plutôt procéder à des examens en laboratoire.

Ce sont ces expériences qui ont permis aux océanographes de dire que l’eau de mer est plus salée que celle de l’océan. La salinité de l’eau de mer est d’environ 35g/litre, bien que pouvant varier d’une mer à une autre.

Comme exemple de variation de la salinité d’une mer à une autre, l’eau de la mer rouge a une salinité de 41g/litre alors que celle de la mer morte a une salinité de 275g/litre. Mais la salinité de l’eau de la mer baltique est de 5 à 10g/litre. Cela peut paraître contradictoire, mais c’est l’exception qui confirme la règle. Par contre, la salinité de l’eau de l’océan est légèrement inférieure à 35g/litre.

Mer et océan : des profondeurs variables

En dehors de la mer du Nord et de la mer de la Manche qui sont considérées comme des flaques d’eau salée parce que leur profondeur est estimée à environ 200m, les autres mers ont la réputation d’être de profondes étendues d’eau. La mer de Norvège a une profondeur de 4km, tandis que celle de Corail a une profondeur d’environ 9,14km.

En ce qui concerne les océans, seule la fosse des Mariannes, un océan situé à l’est des Îles Mariannes près de l’île de Guam a une profondeur record de 11,02km. En dehors de cet océan, plus de la moitié des océans a une profondeur qui dépasse légèrement les 3km.

L’océan et la mer : une différence de taille et de richesses

En termes de taille ou de superficie, les océans dominent les mers avec près de 130 millions de kilomètres environ. Mais du point de vue richesse, les mers n’ont rien à envier aux océans.

L’exemple le plus éloquent est celui de la mer Méditerranée. Cette mer intercontinentale qui fait frontière avec l’Europe du Sud, l’Afrique du Nord et l’Asie de l’Ouest abrite à elle seule entre 4 et 18% des diversités biologiques mondiales. En comparaison, tous les océans du monde réunis, n’abrite que 1% de ces diversités biologiques. C’est dire que la taille ou la superficie ne définir pas forcément la richesse.

Que retenir ? Faire la différence entre l’océan et la mer n’est pas une mince affaire. La différence entre ces deux étendues d’eau tient de la densité en termes de diversité biologique, de la salinité et de la profondeur des eaux.